Franchise d’assurance auto, comment ça fonctionne ?

Les compagnies d’assurances établissent plusieurs conditions pour bénéficier d’une couverture d’assurance automobiles en cas d’accident. Pour faire participer le conducteur vis-à-vis des réparations du véhicule, la franchise d’assurance auto a été mise en place sous la forme d’un montant particulier directement à la charge de l’assuré. La franchise est définie et opère différemment selon l’assureur, ce qui ne doit donc pas être considéré comme un détail trivial au moment de la signature du contrat.

Responsabiliser le conducteur avec la franchise

La franchise d’assurance auto vise principalement à responsabiliser un automobiliste en le faisant payer une part du montant à rembourser. L’assuré et l’assureur partageront les mêmes risques en cas d’accident responsable car l’ensemble des parties sera dans l’obligation légale de prendre part aux règlements des frais encourus. Le montant de la franchise du conducteur n’est donc pas remboursé par son assureur et son application n’est pas toujours automatique, car la franchise doit préalablement figurer sur le contrat d’assurance. Ainsi, la comparaison des formules d’assurance proposées est indispensable afin de prévenir les situations où le montant du sinistre peut dépasser les capacités financières du conducteur.

Les types de franchise

Il existe généralement 4 types de franchise offrant différentes modalités d’applications et de montant d’activation. En effet :

  • La franchise simple ou relative permet à l’assuré d’être entièrement indemnisé dans le cas où le montant des dommages est supérieur à celui de la franchise
  • La franchise absolue est retrouvée dans la majorité de formules d’assurance et s’active lorsque les frais engagés sont supérieurs au montant de la franchise. La somme d’indemnisation correspondra alors à la différence entre le montant total du sinistre et la franchise
  • La franchise jeune conducteur possède un montant élevé en raison de l’inexpérience de l’automobiliste, mais elle peut être retirée du contrat
  • La franchise conduite exclusive est une option cumulable avec d’autres type de franchise et ne s’applique que lorsqu’un conducteur non mentionné dans le contrat d’assurance est victime d’un sinistre avec le véhicule de l’assuré. Son montant est toutefois très élevé et son application peut aussi indiquer une augmentation du malus au volant

Il faut souligner que le montant de la franchise varie selon les sinistres et chaque contrat d’assurance doit indiquer le calcul ainsi que le type de franchise présent.

Augmenter la franchise pour une assurance moins chère

Les contrats doivent être analysés par les éventuels assurés pour choisir entre ceux qui incluent une cotisation annuelle faible contre une franchise élevée par exemple. Le montant d’une franchise d’assurance auto étant arbitrairement fixé par les assureurs, ils accordent tout de même une marge de négociations mais la meilleure solution pour choisir la franchise reste de déterminer la probabilité de sinistre de l’automobiliste avec le maximum précision.

Comparateur assurance auto : pourquoi l’utiliser ?
Assurance auto : Tiers, Tous risques, quèsaco ?