Assurance habitation : comment faire face à un vol de clés ?

Assurance habitation

Publié le : 29 octobre 20237 mins de lecture

Qui n’a jamais perdu ses clés ? Cette situation est très courante, même si elle est aussi très désagréable. Elle survient généralement au mauvais moment et plonge ceux qui la vivent dans un profond désarroi. Se retrouver à la porte de sa maison sans pouvoir l’ouvrir est un vrai cauchemar. Comment faire face à un vol de clés ? Vérifier qu’elles sont prises en compte dans les garanties de la société qui assure le logement est une excellente idée.

La perte de clés est-elle couverte par l’assurance habitation ? Et le vol ?

La perte de clés est-elle couverte par l’assurance habitation ? Le vol de clés est-il couvert par l’assurance habitation ? La réponse à ces questions est simple : tout dépend du contrat souscrit. C’est pour cette raison qu’il est important de contacter son assureur, si l’on se fait voler ses clés ou si on les perd, avant d’appeler un serrurier.

Certains contrats peuvent proposer, par exemple, un service de dépannage et l’aide d’un serrurier. Des compagnies vont même jusqu’à proposer la prise en charge de la première heure de main d’œuvre en plus du remboursement des frais engendrés par la prestation.

Dans un contrat multirisque habitation, on peut trouver des garanties spécifiques que l’on nomme « vol/perte de clés ». Ces clauses sont intéressantes, car elles permettent le remplacement de la serrure à l’identique et la confection d’un nouveau jeu de clés. Une indemnisation est même prévue. Elle peut aller de 1 200 à 1 500 € en moyenne.

Si ce sujet vous intéresse, obtenez plus d’informations ici.

Comment agir en cas de vol de clés ?

Être couvert par la société qui assure son logement en cas de perte ou de vol des clés ne signifie pas que l’on peut faire n’importe quoi lorsque cet événement arrive. En effet, la plupart des compagnies ajoutent des limites et exclusions à leur contrat. Il convient d’être vigilant si l’on veut que ce sinistre soit correctement pris en charge.

Certaines sociétés ne vont garantir que le vol. Dans ce cas, il faut être en mesure de le prouver. Il faut établir un dépôt de plainte auprès de la gendarmerie ou du commissariat et en envoyer une copie à l’assureur pour se faire indemniser.

D’autres ne garantissent le vol que dans certains endroits, par exemple à l’intérieur du logement. Là aussi, il faut faire la preuve que le vol a bien eu lieu à l’intérieur du domicile, si l’on veut que le sinistre soit couvert. Une chose est sûre, c’est que si les clés se trouvaient dans un pot ou sous le paillasson, l’organisme qui assure la demeure refusera de valider une intervention.

La première chose à faire en cas de vol de clés est donc d’appeler son assureur afin de vérifier quelles sont les conditions de prise en charge de l’incident. Il est le plus à même d’indiquer ce qu’il faut faire. C’est lui aussi qui va proposer l’intervention d’un serrurier, si elle est nécessaire. Il planifie, dans ces cas-là, la venue d’un spécialiste agréé.

Il vaut mieux ne pas faire intervenir de serrurier sans avoir contacté son assureur. Si l’on agit de cette façon, il y a de fortes chances que l’intervention ne soit pas remboursée. Il faut également retenir que, quel que soit son contrat, l’incident doit être déclaré dans les deux jours pour obtenir une prise en charge des frais qu’il occasionne rapidement.

Les avantages de prendre un contrat incluant la perte ou le vol des clés ?

Perdre ses clés ou se les faire voler est un désagrément important pour de nombreuses personnes. Il génère beaucoup de stress, car il laisse envisager des conséquences bien plus graves qu’un simple vol de clés. Il peut déboucher sur le cambriolage de la maison ou laisser la porte ouverte à des actes de vandalisme ou de squattage qui peuvent entraîner des suites désastreuses.

Inclure le vol de clés dans son contrat d’habitation est une excellente idée. Grâce à cette clause, l’assuré bénéficie de nombreux avantages. Le premier d’entre eux est qu’il a accès directement à un interlocuteur privilégié qui va pouvoir l’aider dans des moments stressants.

Le conseiller qu’il a au téléphone va, selon les conditions du contrat, lui transmettre les coordonnées d’un serrurier de confiance et lui assurer un dépannage rapide, même si l’incident survient la nuit ou le week-end. Le prix de l’intervention va être couvert par le contrat. C’est un vrai plus, car les tarifs des dépannages peuvent s’envoler en fonction des conditions et des horaires de l’intervention. Pour pallier ces désagréments, les compagnies, qui assurent les maisons, négocient des tarifs et des chartes d’intervention avec certains professionnels qu’elles agréent.

Un vol de clés n’est jamais agréable, mais il est possible de l’éviter ou de limiter les conséquences de ce dernier avec des gestes simples. Assurer correctement sa maison et prévoir tous les cas de figure possibles sont des évidences. On peut également confier un jeu de clés à une personne de confiance, ne pas laisser traîner son trousseau n’importe où, installer une boîte dans laquelle le ranger dans la maison et choisir un porte-clés visible. Opter pour un porte-clés connecté à son smartphone peut être une bonne idée. Grâce à lui, il est possible de localiser ses clés où qu’elles se trouvent dans un certain rayon. C’est une bonne manière d’éviter d’avoir à contacter son assureur.

Assurance habitation et Airbnb : ce que vous devez savoir
Assurance habitation pour les locations saisonnières : conseils pour les propriétaires

Plan du site